Aller au contenu

Habiter

Recherche de logement

Pour rechercher un logement, il existe de nombreux portails immobiliers qui sont pratiques. Voici une sélection de quelques sites qui proposent des logements dans toute l’Autriche.

Dans ces sites immobiliers, le loyer est généralement indiqué sans les charges (« Nettomiete »). Celui-ci ne couvre que les frais liés à la mise à disposition de l’appartement. La somme réelle que le locataire paie au propriétaire est appelée « Bruttomiete ». En plus du loyer de base, celle-ci comporte les charges. Les charges comprennent par exemple l’eau, le ramassage des ordures et d’autres frais liés à l’entretien de l’immeuble.

Attention Il arrive souvent que l’électricité ne soit pas comprise dans les charges ! Vous devez donc toujours vous informer au préalable sur les frais qui sont inclus dans les charges.

Contrat de location

Un contrat de location établit par écrit les droits et les devoirs du locataire et du propriétaire. Le contrat de location doit désigner nommément le locataire et le propriétaire et lister tous les locaux annexes inclus dans la location (par exemple un garage, une cave…) et les objets loués. De plus, il doit préciser le loyer total (loyer de base et charges) et, dans le cas d’une location temporaire, la durée de la location. Dans le cas des locations temporaires, comme il n’y a que très peu de cas où il est légalement possible de mettre fin au contrat, il est préférable d’inclure une clause de résiliation dans le contrat de location.

Résilier un bail

Le contrat de location peut être résilié aussi bien par le locataire que par le propriétaire. Dans les deux cas, il existe des périodes de préavis légales à respecter si l’on veut résilier le bail. Généralement, pour les contrats de location à durée indéterminée, la période de préavis est d’un mois. Pour les locations à durée déterminée, il faut respecter la période de préavis précisée dans le contrat.

Voici un exemple de lettre de résiliation de contrat de location : www.arbeiterkammer.com

Enregistrement au bureau de déclaration de domicile

Toute personne résidant en Autriche doit s’enregistrer auprès du bureau de déclaration de domicile. On peut effectuer cette démarche en personne ou par courrier. Les mineurs doivent être enregistrés par leur responsable légal. Pour accomplir l’enregistrement, il faut un formulaire de déclaration de domicile. On peut l’obtenir sur Internet, au bureau d’enregistrement ou dans les bureaux de tabac.

Formulaire de déclaration de domicile à télécharger : www.help.gv.at

Téléphone, Internet et téléphone portable

Le téléphone et la connexion à Internet sont souvent fournis par le même opérateur. Voici quelques liens à ce sujet :

Électricité, gaz et chauffage

Pour recevoir l’électricité, le gaz et le chauffage, tournez-vous en temps voulu vers le fournisseur d’énergie. Depuis la libéralisation du marché de l’énergie en Autriche, tout le monde peut choisir son fournisseur d’électricité et de gaz.

Voici des informations pour comparer les compagnies d’électricité : www.durchblicker.at

Et voilà une comparaison des prix du gaz :

Redevance audiovisuelle

La redevance audiovisuelle doit être payée pour tous les postes (radio, télévision, ordinateur). La redevance varie d’une région à l’autre et elle s’élève à 20 à 25 euros par mois environ.

www.gis.at

Tri des déchets

L’Autriche a l’un des taux de recyclage les plus élevés au monde. La grande majorité des foyers autrichiens trie soigneusement ses déchets. Comme il existe des différences régionales dans le tri des déchets, il faut se renseigner auprès des services municipaux. Le non-respect des règles de tri des déchets peut conduire à une plainte et une amende.

Papier : on jette dans cette benne le papier, le carton, les journaux, les catalogues, les livres et les magazines.

Verre : le verre doit d’abord être trié par couleur. On distingue le verre blanc, vert et marron. Les couvercles des bocaux doivent être enlevés (on les jette dans la poubelle jaune). On ne jette pas les bouteilles consignées dans le conteneur à verre.

Emballages en plastique : on jette dans cette poubelle les emballages en plastique (bouteilles en plastique, films plastiques, plastiques divers…), les matériaux composites (Tetra Pak, emballages de café, briques de lait…) et les bouchons de bouteilles et couvercles de pots en verre.

Emballages en métal : on y jette les emballages en métal (feuilles d’aluminium, canettes…) et les autres petits déchets métalliques (fils, ustensiles de cuisine, clous et vis). Les gros déchets métalliques (fours, cuisinières, baignoires) doivent être apportées au centre de recyclage, à la déchetterie ou à la décharge.

Les matières polluantes sont triées à part : les matières polluantes doivent être séparées parce qu’elles peuvent nuire à l’environnement en cas de traitement incorrect. Cette catégorie inclut les piles, les batteries, les ampoules à faible consommation, les médicaments, les laques et les pesticides. Ces objets peuvent être apportés soit au magasin où ils ont été achetés, soit à la déchetterie de la commune.

Les déchets biodégradables vont dans la poubelle prévue à cet effet : on jette dans la poubelle pour déchets biodégradables (qui peut être marron ou verte selon les régions) les restes de fruits et de légumes, les peaux de fruits, les restes de café, les sachets de thé, les déchets de jardin et les essuie-tout en papier.

Tout le reste va dans la poubelle pour les déchets résiduels : selon les régions, il peut s’agir d’un conteneur noir ou gris. On y jette tous les déchets qui ne vont pas dans les autres poubelles : caoutchouc, cendres, mégots, cuir, articles d’hygiène, couches…

Vous trouverez ici davantages d’informations pour trier correctement vos déchets.

Travailler

Chercher un emploi

En règle générale, les ressortissants des pays de l’Union européenne qui veulent travailler en Allemagne n’ont pas besoin de permis de travail. Les règles temporaires valables pour les nouveaux pays de l’UE (Roumanie et Bulgarie) font figure d’exception.

Les ressortissants d’autres pays, en revanche, doivent avoir un titre « Séjour permanent — EG », une « Carte rouge-blanc-rouge plus » ou un certificat d’immigration. Avoir l’un de ces documents est généralement suffisant pour avoir un emploi. Ceux qui n’ont pas ces documents doivent avoir une autorisation conforme à la loi sur l’emploi des étrangers afin de pouvoir exercer une activité professionnelle en Autriche.

Liens pour chercher un travail en Autriche :

Modèles pour un bon CV :

Contrat de travail

Le contrat de travail est conclu entre l’employeur et l’employé afin d’obliger l’employé à faire le travail promis et l’employeur à payer le salaire convenu. Ce contrat définit les devoirs de l’employé et de l’employeur. En principe, le contrat de travail peut être informel, mais dans tous les cas cas l’employeur doit remettre une fiche de service (Dienstzettel) à l’employé. Cette fiche est une présentation succincte des accords passés et des droits et obligations essentiels.

L’employé et l’employeur ont tous les deux le droit de mettre fin au contrat de travail. La démission ou le licenciement peut être effectué par écrit ou par oral, mais, pour des raisons de preuve, il est recommandé de l’annoncer par écrit. Si ce n’est pas précisé dans le contrat de travail, le délai de préavis pour un contrat à durée indéterminée est d’un mois pour une démission. Pour l’employeur, le délai de préavis dépend de la durée du travail et varie de 6 semaines à 5 mois. Dans le cas des contrats à durée déterminée, la durée du contrat doit être respectée, mais des délais de préavis peuvent être précisés dans le contrat.

Lien vers un formulaire de démission gratuit :

Types d’emplois

Temps de travail normal : la loi prévoit une durée de travail de huit heures par jour. Cependant, de nombreuses conventions collectives de travail prévoient un temps de travail raccourci.

Attention Convenez par écrit de la répartition de vos heures de travail !

Travail à temps partiel : les employés à temps partiel ont en général une semaine de travail plus courte que les employés à temps plein. Ce type d’emploi résulte d’un accord entre l’employeur et l’employé

Activité professionnelle mineure : ce type d’emploi est aussi une occupation à temps partiel. Les personnes effectuant une activité professionnelle mineure sont assurées seulement contre les accidents, et pas contre les maladies ou pour la retraite. Elles ont cependant droit à des jours de congés, des congés maladie, des primes, des dédommagements, etc.

Chômage partiel : c’est la réduction temporaire du temps de travail en raison d’une baisse significative d’activité dans une entreprise. Il peut concerner tous ou seulement une partie des employés.

Temps partiel pour parents et personnes âgées : les parents qui ont des enfants de moins de 7 ans et qui remplissent d’autres conditions ont le droit à un temps partiel pour parents. Le temps partiel pour personnes âgées donnent la possibilité aux employés plus âgés de réduire leur temps de travail.

Travail indépendant : se mettre à travailler à son compte est considéré comme une création d’entreprise. La création d’entreprises est soutenue par le ministère du travail, de la politique sociale et de la protection des consommateurs au moyen de microcrédits. Aide pour créer son entreprise :

Europass

Europass est un service gratuit de l’Union européenne qui a pour but de soutenir la mobilité en Europe. Il permet de présenter ses qualifications, compétences et aptitudes d’une manière compréhensible dans toute l’Europe. Europass peut aider pendant les études, les formations ou la recherche d’emploi. Les documents Europass disponibles sont : CV, passeport de langues, supplément descriptif au certificat, Europass Mobilité et supplément au diplôme.

À propos d’Europass : www.europass-info.de

Famille et enfants

Le système éducatif

L’éducation est obligatoire pour tous les enfants qui résident en Autriche. Elle commence l’année pendant laquelle le sixième anniversaire de l’enfant a lieu avant le 1er septembre. L’éducation obligatoire dure 9 ans en Autriche.

École maternelle obligatoire : tous les enfants qui ont 5 ans avant le 1er septembre doivent aller à l’école maternelle : www.wien.gv.at

Allocations familiales

Les citoyens autrichiens et de l’UE, ainsi que les étrangers résidant en Autriche, ont droit aux allocations familiales (Kinderbetreuungsgeld), s’ils vivent avec leur enfant dans le même foyer. Cela est valable pour tous les enfants qui ont moins de 18 ans. Les allocations familiales doivent être demandées au service fiscal du lieu de résidence. Chaque bénéficiaire des allocations familiales a aussi droit à une déduction des impôts.

Organisation du système scolaire autrichien

Instruction élémentaire : vous avez le choix entre les institutions de garde d’enfants suivantes : crèche, école maternelle, garderie et groupe d’enfants.

Instruction primaire : l’éducation obligatoire en Autriche commence avec l’instruction primaire. À ce niveau, l’enfant va à l’école primaire (Volksschule). Elle dure quatre ans.

Instruction secondaire I : l’instruction secondaire I commence à la fin du niveau primaire. Elle dure aussi 4 ans pendant lesquels les élèves ont plusieurs choix à leur disposition : lycée (Volksschul-Oberstufe), école secondaire de cycle court (Hauptschule), nouveau collège (Mittelschule) ou premier cycle d’une école supérieure générale.

Instruction secondaire II : elle suit le niveau secondaire I. Les élèves ont les choix suivante : écoles polytechniques, écoles professionnelles et apprentissage, collèges de formation professionnelle, formations aux métiers de la santé, écoles supérieures professionnelles, second cycle d’une école supérieure générale ou année de stage préprofessionnel avec formation professionnelle intégrée.

Après le niveau secondaire II, les élèves ont la possibilité de poursuivre leurs études dans le secteur tertiaire, non universitaire. Ils peuvent aller à une école technique, un collège ou par exemple une académie des métiers de la santé.

Aperçu du système éducatif autrichien : www.bmukk.gv.at

Éducation et études

Conditions pour les étudiants étrangers

Globalement, les conditions d’admission sont les mêmes pour les étudiants autrichiens et les étrangers. Pour obtenir des informations concrètes, tournez-vous vers les administrations universitaires concernées. Conditions préalables pour l’admission des étudiants :

  • Diplôme de baccalauréat équivalent au diplôme autrichien ou certificat de fin d’études dans une institution reconnue d’études post-secondaires. L’équivalence est fondée sur un accord intergouvernemental, une procédure de reconnaissance ou la décision du recteur.
  • Ce certificat doit un accès direct au cursus souhaité dans le pays où il a été obtenu. Cela ne s’applique généralement pas aux candidats de l’UE et de l’espace économique européen.
  • Connaissance suffisante de la langue allemande.

Connaissances linguistiques préalables

Dans la plupart des filières en Autriche, la langue de l’enseignement est l’allemand. Une connaissance préalable de l’allemand à un niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues est requise. On peut prouver son niveau d’allemand au moyen de l’un des tests suivants :

  • diplôme de langue autrichien — B2,
  • institut Goethe — certificat Goethe B2,
  • test d’allemand en tant que langue étrangère (Test DaF) — au moins niveau 4,
  • quelques autres tests reconnus.

Si vous n’avez pas de certificat, vous pouvez aussi passer un test de niveau dans un centre d’examen.

Vous pouvez évaluer vos chances avec le test de préparation de TestDaF.

Coût des études en Autriche

Le coût des études en Autriche est dans la moyenne européenne. En moyenne, les étudiants dépensent environ 800 euros par mois. Pour étudier en Autriche, il faut prendre en compte les dépenses suivantes :

  • frais d’inscription,
  • autres coûts associés,
  • coût de l’assurance maladie,
  • dépenses générales.

Frais d’inscription : en Autriche, les frais d’inscription doivent être payés par les étudiants qui ont dépassé la période gratuite (durée minimale des études plus deux semestres) ou qui, à cause de leur nationalité, doivent payer une cotisation. Les étudiants de l’UE et de l’espace économique européen sont dispensés de frais d’inscription.

Autres coûts associés : pendant les études, il faut prendre en compte d’autres dépenses. Ils s’agit des coûts de l’acquisition des livres, des excursions ou de l’équipement informatique.

Assurance maladie : un étudiant en Autriche peut être assuré avec ses parents ou prendre une assurance maladie pour étudiants. Avoir une assurance maladie est un prérequis pour renouveler son permis de séjour en Autriche. Si l’étudiant ne remplit pas les conditions pour contracter une assurance pour étudiant, il peut prendre une assurance personnelle, plus chère.

Attention Vérifiez par avance si votre assurance maladie est valable en Autriche. Les citoyens de l’UE sont assurés en Autriche par la carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

Dépenses générales : ces dépenses incluent le coût de la nourriture, des vêtements et du logement, qui représentent en moyenne un tiers des dépense liées aux études. Pour les étudiants, il existe plusieurs possibilités d’hébergement dont les plus accessibles sont les résidences étudiantes et les colocations.

Les résidences étudiantes représentent la possibilité la plus simple pour rencontrer de nouvelles personnes et apprendre la langue. Le prix varie de 200 à 400 euros. Toutes les résidences étudiantes d’Autriche sont listées ici :

Les colocations (WG) sont aussi très populaires chez les étudiants autrichiens. Chaque colocataire a sa chambre, la salle de bain et la cuisine sont en commun. Le prix d’une chambre en colocation varie de 150 à 300 euros.

Trouvez une colocation sur Internet :

Si vous voulez habiter dans votre propre appartement, vous devez chercher avant le début des études. Le prix dépend beaucoup de la taille, de la qualité et de l’emplacement. Dans votre propre appartement, il faut vous charger vous-même de vous abonner à l’électricité, au gaz, au téléphone et à Internet. Le propriétaire peut exiger une caution ou le remboursement des charges.

Il est plus facile de trouver un appartement sur Internet :

Possibilités de financement des études

Dans la base de donné autrichienne des bourses, vous trouverez des informations sur les possibilités de financer vos études avec une bourse : www.grants.at/

Vous trouverez aussi plein d’informations sur les études en Autriche sur le site du Centre International Universitaire (CIU).

Possibilités de formation continue

La formation continue a une place importante dans la politique éducative autrichienne. La formation professionnelle a pour but à la fois de contribuer à l’évolution technologique et économique et d’aider à surmonter les changements sociaux.

Vous trouverez sur Internet des renseignements sur les possibilités de formation continue :

Universités en Autriche

Wien
Universität Wien
Medizinische Universität Wien
Technische Universität Wien
Universität für Bodenkultur Wien
Wirtschaftsuniversität Wien
Veterinärmedizinische Universität Wien
Akademie der bildenden Künste
Universität für angewandte Kunst in Wien
Universität für Musik und darstellende Kunst in Wien
Graz
Medizinische Universität Graz
Technische Universität Graz
Universität Graz (Karl-Franzens-Universität Graz)
Universität für Musik und Darstellende Kunst Graz
Krems
Universität für Weiterbildung Krems (Donau-Universität Krems)
Leoben
Montanuniversität Leoben
Linz
Universität Linz (Johannes Kepler Universität Linz)
Kunst Universität Linz
Salzburg
Universität Salzburg (Paris-Lodron-Universität Salzburg)
Universität für Musik und darstellende Kunst (Mozarteum Salzburg)
Innsbruck
Universität Innsbruck (Leopold-Franzens-Universität Innsbruck)
Medizinische Universität Innsbruck
Klagenfurt
Alpen-Adria-Universität Klagenfurt

Privatuniversitäten Österreichs: www.akkreditierungsrat.at

Fachhochschulen in Österreich: www.fachhochschulen.at

Argent et impôts

Impôt sur le revenu

La déclaration d’impôts sur le revenu doit être remplie par toutes les personnes privées imposables. Elle sert à déterminer le montant de l’impôt sur le revenu. Dans la plupart des cas, la déclaration doit être soumise avant le 30 avril de l’année suivante. Pour ce faire, il faut remplir le formulaire E1 ; le formulaire E2 sert à aider à le remplir correctement.

On peut soumettre la déclaration d’impôts sur le revenu au moyen de l’application FinanzOnline du site Internet du ministère des finances autrichien : www.bmf.gv.at

Ouvrir un compte bancaire

Il est relativement facile d’ouvrir un compte en banque en Autriche, même pour les étrangers. Il faut un passeport et, dans certaines banques, un justificatif de domicile. Après l’ouverture du compte courant, un conseiller est attribué au titulaire. Celui-ci est disponible pour répondre aux questions et aux demandes. En Autriche, on peut facilement gérer son compte par téléphone, fax ou Internet.

Association de protection du crédit

L’association de protection de crédit (Kreditschutzverband, KSV) de 1870 est la plus grande association de protection des créanciers d’Autriche. Chaque personne qui fait un emprunt en Autriche, y compris un crédit bancaire ou un achat à crédit, est enregistrée dans la base de données d’une association de protection de crédit. La solvabilité de la personne est déterminée par sa discipline en matière de paiements. Pour faire un emprunt à la banque, il faut entre autres des informations du KSV. Les gens qui souhaitent savoir quelles données les concernant sont présentes dans la base de données peuvent demander cette information directement à KSV.

Assurance maladie

En Autriche, l’assurance maladie est une assurance obligatoire. Cela signifie que tous les employés sont assurés. L’assurance dépend des employeurs et de leur lieu d’implantation. La cotisation pour l’assurance est directement déduite du salaire et reversée à l’assurance en même temps que la cotisation versée par l’employeur. Le montant de la cotisation dépend du salaire brut de l’assuré.

Attention Les employés dont le salaire est inférieur au seuil minimal ne sont pas automatiquement assurés. Vous pouvez néanmoins vous assurer volontairement auprès des assurances maladie et retraite compétentes. Le montant de la cotisation est le même pour toutes les personnes qui s’assurent elles-mêmes.

En Autriche, il est possible de prendre en plus une assurance privée. Celle-ci peut couvrir, par exemple, en plus du choix du médecin et de l’hôpital, une chambre d’hôpital double avec douche, toilettes et télévision ; elle peut aussi couvrir les frais supplémentaires des visites chez le dentiste ou les thérapies alternatives. À côté de l’assurance maladie, il existe plusieurs autres types d’assurances (assurance contre les accidents ou pour les véhicules). Vous trouverez plus d’information sur le site de l’association des assurances autrichiennes : www.vvo.at

Informations pour les réfugiés

Informations pour les réfugiés/demandeurs d’asile

Organisations humanitaires

Retour au début